La station thermale de Vals-les-Bains

La station de Vals-les-Bains, depuis longtemps reconnue sur le plan national, voire européen, comme la station du diabète, dispose d’équipes médicale et paramédicale, et d’équipements spécialisés au service des curistes diabétiques.

Construit il y a plus de deux siècles sous l’impulsion du professeur DUPASQUIER, entièrement rénové en 2004, l’établissement thermal bénéficie d’une grande variété d’eaux minérales. Elles sont toutes bicarbonatées sodiques avec une minéralisation forte (allant de 1 à 10g/l) et sont utilisées par le corps médical pour la cure de boisson.

L’établissement thermal est la propriété du centre Hospitalier Paul Ribeyre de Vals-les-Bains, spécialisé dans le traitement du diabète et des maladies de la nutrition, avec en son sein 30 lits exclusivement réservés aux curistes diabétiques nécessitant une hospitalisation durant leur cure thermale. Il dispose d’une équipe composée d’un endocrinologue et de 5 médecins thermaux

Les thermes sont aujourd’hui membre de l’AFD et partenaires de l’association de diabétiques (Diabète 26-07). Ils participent à de nombreuses études médicales sur le diabète dont la dernière en cours (Etude multicentrique) Maathermes, qui démontre le  Service Médical Rendu de la cure thermale sur le problème de surpoids. La cure médicale de 3 semaines est plus efficace qu’un accompagnement classique pour la perte de poids durable et significative avec une moyenne de 5.14kg sur 14 mois.

Les moments les plus appropriés à la cure à Vals-les-Bains sont chez les personnes pré-diabétiques (glycémies élevées limites), les personnes venant de découvrir leur diabète, tous les diabétiques désirant maintenir l’équilibre de leur diabète.
Vals-les-Bains accueille aussi des personnes en surcharge de poids (état précédant bien souvent un diabète), des personnes ayant une hypercholestérolémie ou hypertriglycéridémie (autre facteur de risque cardiovasculaire très fréquent).
L’autre groupe d’indications de Vals-les-Bains est représentée par les maladies de l’appareil digestif : les gastrites, les digestions lentes, les colopathies fonctionnelles avec ou sans troubles du transit, les pathologies biliaires et hépatiques de type fonctionnel.

On ne peut guérir du diabète mais si on peut retarder ou éviter ses complications, la mission de service public sera vraiment remplie. Ces complications n’apparaissent pour la plupart que si la maladie n’est pas maîtrisée et les glycémies non équilibrées.

Il est donc d’autant plus important de les prévenir en maintenant une HbA1C proche de 7%. On doit insister ici sur le fait que l’on doit considérer l’âge du diabète et non pas l’âge du patient pour évaluer les risques d’apparition des complications. Tout ceci, bien entendu, nécessite une surveillance médicale et paramédicale, garantie du sérieux de nos établissements thermaux.

Cure de boisson

  • de 80 à 120g d’eau Précieuse à jeûn
  • de 80 à 120g d’eau Constantine vers 11h30
  • de 80 à 120g d’eau Camuse vers 17h30

Soins hydrologiques

  • 18 bains carbogazeux
  • 18 douches au jet
  • 9 massages sous l’eau
  • 9 douches pénétrantes
  • 18 cataplasmes à visée digestive

Avec en plus :

  • Conseils et éducation diététiques
  • Activités physiques (seul(e) ou accompagné(e) d’une professionnelle)
  • Aquagym, hydromassage, jacuzzi, hammam (si pas de contre-indications médicales)
  • Soins podologiques
  • Etc.

Les curistes peuvent évidemment choisir leur période de cure ; la station est quasiment ouverte en permanence (période de fermeture janvier). Les cures thermales concernant le diabète sont prises en charge à 100% dans le cadre de l’ALD (affection longue durée).

La cure à Vals-les-Bains permet aussi de profiter d’une merveilleuse nature environnante et de sites naturels dont l’Ardèche est dotée et qui font d’elle l’un des départements de France les plus prisés.

nous contacter: THERMES DE VALS LES BAINS- 15 avenue Paul Ribeyre- 07600 VALS LES BAINS

tel: 04.75.37.46.68

fax: 04.75.37.04.63

www.thermesdevals.com